Cyiya

Cyiya-site-final-NEW.png
Cyiya-site-final-NEW.png

Sucrosité complexe, abricot, bergamote. Texture crémeuse.

from 11.00
Format:
Quantity:
Add To Cart
 
 

L'an passé, nous avons travaillé avec la ferme Jarama pour notre premier café rwandais. Bien que nous ayons apprécié ce café, nous voulions choisir un lot légèrement different pour 2018.

Furaha Umwizeye Teuscher est née au Rwanda, a étudié l'économie en Suisse et retourna finalement au Rwanda pour améliorer les conditions de vie de de son pays natal. Furaha vit actuellement à New York et revient aussi souvent que son emploi du temps le permet.

Elle est propriétaire de la station de lavage Morundo ainsi que de trois fermes : Jarama avec laquelle nous avons travaillé, Kamajumba et Nyaruzina. L'ensemble, comprenant les trois fermes et la station de lavage se nomme Kivubelt Coffee. Cette incroyable entreprise ne serait rien sans une équipe de 18 employés permanents et plus d'une centaine de travailleurs saisonniers qui s'occupent de tout.

Pour rendre cette entreprise viable, la station de lavage se doit d'acheter des cerises en provenance de groupements de producteurs environnants. Ainsi à été confectionné notre café Cyiya, qui est le nom du village à 30 kilometres de la station d'où sont originaires de nombreux petits producteurs qui ont vendu leur cerises à Morundo.

C'est aussi le second lot que nous achetons qui fût entièrement séché à l'ombre tout comme notre Burundi Buziraguhindwa, améliorant d'une part son profile aromatique et d'autre part sa durée de vie sous forme de café vert.

 
 
 
 
 
 

ORIGINE

2000 mètres
Nyamasheke, Rwanda

RÉCOLTE

Juillet - Août 2017

LOT

#1804 Shade

CULTIVAR

Bourbon

STATION DE LAVAGE

Morundo Washing Station

PROPRIÉTAIRE

Unwizeye Furaha

PRODUCTEURS

Petits producteurs autour du village de Cyiya

 

RAMASSE & TRANSPORT

Un lot rwandais est généralement issu de centaines, voir de milliers de petits producteurs qui apportent et vendent leur récolte à la station de lavage la plus proche. Dans notre cas, Morundo a assemblé ce lot à partir des récoltes de producteurs vivant autour de Cyiya, un village à 30 km de la station de lavage.

RECEPTION & PREMIER TRI

Les employés de la station sont très bien formés et gèrent parfaitement la reception des cerises en provenance de milliers de producteurs durant la saison des récoltes.
En arrivant, le café est placé dans de grandes cuves où les floaters sont facilement enlevés par flottaison, car les cerises normales quant-à-elles coulent.

TRAITEMENT DE LA PULPE

Ils utilisent un dépulpeur Mackinon 4 disques pour enlever la peau et une partie de la pulpe.

FERMENTATION SÈCHE

Le café une fois dépulpé est fermenté pour 8 à 12 heures, souvent jusqu'au matin.
La fermentation dite sèche signifie que celle-ci survient à l'air libre, impliquant des réactions de fermentation très différentes de celles ayant lieu par immersion. Ce processus est plus instable, moins facile à contrôler qu'une fermentation humide... Mais ils restent trés soigneux dans leur procédures. Cela explique en partie les cafés Africains ont des profils plus fruités dû à la fermentation.

LAVAGE

Des canaux de lavage sont utilisés pour trier le café. De l'eau circule à travers ceux-ci, les grains qui sont les plus denses sont lavés et restent au fond tandis que les grains les plus légers restent à la surface.
Plus la densité d'un lot est importante plus celui-ci sera cher.

FERMENTATION HUMIDE

Ce café à été fermenté une deuxième fois, cette fois en laissant le grain "travailler" complètement submergé dans une cuve pour une demi journée.
Technique qui s'apparente au soaking comme pour de plus en plus de cafés d'Amérique Centrale, mais diffère sur le fait qu'une fermentation est ici recherchée.

SÉCHAGE À L'OMBRE

Le café en parche est séché à l'ombre du début à la fin. En faisant cela, ils cherchent à rallonger et contrôler le séchage pour un résultat plus homogène.